Casser le rythme des études et espacer le cycle d'apprentissage avec Academ'Quiz

A la veille de la rentrée, nos étudiants prennent souvent de bonnes résolutions : ils vont venir en cours régulièrement, faire du sport, dormir correctement et réviser régulièrement sans attendre la semaine précédant les examens de fin de semestre. Ils arrivent donc motivés dans nos cours, et, pendant quelques semaines, tout le monde s’organise pour tenir ses bonnes résolutions. Mais la réalité semble toujours nous rattraper. Et rapidement, le rythme de révision se relâche, on bachote toute une nuit pour passer un examen intermédiaire, le stress monte et on dort plus mal. L’attention diminue, l’organisation en pâtit, de même que les résultats. Même quand un étudiant est organisé et arrive à planifier une heure ou deux de révision intensive, sans sollicitation extérieure, sur un cours, la transition vers la révision d’un autre cours est parfois difficile, surtout en période pré-examen, où le niveau de stress peut être élevé.

Utiliser Academ’Quiz sur un semestre peut aider les étudiants à organiser plus aisément et avec moins de souffrance leurs révisions.


D’une part, peu d’étudiants arrivent, surtout sur les premiers cycles d’étude, à planifier des périodes de révision courtes pour éviter la saturation. Les inscrire dans une session de jeu d’Academ’Quiz leur permet de réviser par petites doses, tout au long de la journée, à des moments « perdus » (en attendant le bus, entre deux cours, en prenant un café, etc.).


D’autre part, après sa séance planifiée de révision, l’étudiant peut faire un solo blanc sur le cours qu’il vient de réviser : cela peut le rassurer sur son niveau, le mettre en situation de répondre à des questions sur qu’il vient d’apprendre, lui permettre d’identifier les chapitres du cours sur lesquels il a encore quelques difficultés.

Par ailleurs, s’il se lance dans un solo rouge ou un duel, il pourra se voir présenter des questions sur ses autres cours, facilitant ainsi la transition vers la révision d’une autre matière.


Enfin, durant leurs cycles de révision, les étudiants ont tendance à compartimenter leurs cours : « je vais commencer par réviser le marketing et quand j’aurai fini, je passerai à la finance… ». Cette planification est en soi rassurante, donne un cadre, mais elle est aussi stressante si l’étudiant prend du retard ou se sent écrasé à l’idée du nombre d’autres cours à réviser. S’il introduit quelques jeux dans Academ’Quiz dans son planning, il aura en revanche l’impression de commencer tout de même à réviser, sans pression, les autres cours. Et pourra peut-être mieux gérer son stress.


Programmer une session de jeu dès le début du semestre peut aussi aider l’étudiant à s’organiser : commencer par quelques jeux, réviser uniquement les chapitres sur lesquels il détecte des faiblesses, puis intensifier ses révisions, avec ou sans Academ’Quiz, sur la fin de semestre avant les examens.

Les étudiants, surtout les plus académiques, ont des difficultés à se ménager des pauses lors de leurs semaines de révision intense. Leur proposer un outil permettant de travailler sans en avoir conscience, ou de réviser autrement, pour casser le rythme des révisions sans pour autant en sortir, peut aider à les rassurer et à éviter un burn-out de fin de semestre.


4 views

Recent Posts

See All